Comment devenir minimaliste : less is more !

Comment devenir minimaliste : less is more !

Avant d’être un style vestimentaire, le minimalisme est surtout un état d’esprit « less is more ». L’idée est de faire mieux avec moins, de penser qualité plutôt que quantité, et de travailler avec des tenues sobres et élégantes, pour un style tout en finesse. Focus sur les clés du look minimaliste.

La silhouette minimaliste

On vous le disait, la silhouette minimaliste est sobre et élégante. On utilise des coupes simples, qui tombent bien, et on évite tout ce qui est compliqué. Le même principe s’applique pour les accessoires et le beauty-look : on mise sur la simplicité pour rester chic en toutes circonstances.

Le résultat est un look impeccable, facile à porter quelle que soit l’occasion et surtout une allure élégante et féminine.

Comment devenir minimaliste : less is more !
Via Pinterest – @Stylee.fr

Les pièces à privilégier pour un look minimaliste

Pour s’assurer de la réussite d’un look minimaliste, on mise avant tout sur des intemporels de qualité. Quand on parle d’intemporels, on parle de ces vêtements qui restent dans l’air du temps malgré le passage des saisons et des tendances. Il y a bien entendu le jean brut, le perfecto, le trench, la chemise blanche, les bottines en cuir, la jupe crayon… L’idée est d’avoir à votre disposition plusieurs pièces avec lesquelles les associations sont faciles et qui évitent de se tromper : difficile de faire un fashion faux-pas quand on porte un jean cigarette et une chemise blanche ! L’important est que tout ça soit de qualité, et dans des coloris classiques et élégants.

Comment devenir minimaliste : less is more !
Via Pinterest – @Timelymag.com

Quelles matières choisir ?

Puisque penser minimaliste revient à penser qualité, on privilégie les belles matières qui résisteront bien aux lavages. C’est-à-dire qu’on opte pour du durable : coton, chanvre, lin, soie, satin, cachemire, laine, denim, cuir… Et surtout qu’on évite les synthétiques bas de gamme qui déteignent et perdent leur forme après deux machines.

Les accessoires : comment choisir ?

Les accessoires n’échappent pas à la règle de la qualité et de l’intemporel : on choisit l’élégance et la durabilité. On vous conseille par exemple un beau cabas en cuir, une pochette bijou, un petit sac bandoulière, un sac seau… Des formes classiques et chics en somme. Idem pour les bijoux et les petits accessoires comme les écharpes, les ceintures, les chapeaux, etc. Sachez néanmoins que les accessoires peuvent aussi vous servir à ajouter une pointe de tendance ou de pep’s à votre look : boucles d’oreilles XXL en écailles, manchette ajourée dorée, accumulation de colliers fins, ceinture à double boucle… N’hésitez pas à opter pour des pièces un peu plus fortes que pour vos vêtements.

Pourquoi opter pour un dressing minimaliste ?

Les bonnes raisons de se mettre au dressing minimaliste ne manquent pas, au contraire ! Le meilleur atout du look minimaliste est probablement le gain de temps qu’il vous offre. Assortir des pièces classiques, sobres et élégantes les unes avec les autres est un jeu d’enfant ! Du coup on gagne aussi en confiance en soi : fini les looks qui vous font regretter d’être sortie de chez vous !

Cultiver un look minimaliste vous évite aussi les achats compulsifs et inutiles : vous portez de l’intemporel de qualité, vous ne craquerez donc pas sur un top « hyper tendance mais absolument importable ». Résultat, vous faites des économies et vous restez chic, le top. La tendance minimaliste trouve d’ailleurs son origine dans le mouvement anti-consumérisme des années 90 : acheter moins, acheter mieux, et préserver ainsi la planète !

Dernier argument en faveur du dressing minimaliste : vous allez (normalement) réduire la quantité de vêtements que vous devez caser dans votre dressing et donc pouvoir (enfin) avoir un joli dressing ouvert et bien rangé, la tendance déco du moment.

Devenir minimaliste : comment s’y prendre ?

Le tri du dressing : l’étape essentielle

On vous prévient, ce n’est pas l’étape la plus simple, mais c’est bien la plus importante. Trier votre dressing va vous permettre d’évacuer tout le superflu, de mieux cerner votre style, et surtout de faire le point sur vos besoins réels. La méthode est simple, et c’est la même que pour créer sa capsule wardrobe. Vous faites trois piles : une avec ce que vous gardez, une avec ce que vous ne voulez plus et une avec ce sur quoi vous hésitez. Cette dernière pile bénéficie d’un sursis d’un mois : vous gardez ce que vous avez porté, et vous bazardez le reste.

Le shopping d’une minimaliste

Etre minimaliste ne revient pas à renoncer au shopping, mais plutôt à repenser sa façon d’acheter. Essayez d’acheter ce dont vous avez besoin et envie, quand c’est nécessaire. C’est-à-dire qu’on renonce aux sessions shopping « réconfort », celles qu’on fait quand on passe une mauvaise semaine, quand on est fatiguée, quand notre patron nous enquiquine… Celles où on achète des choses inutiles en somme.

A la place, on réfléchit à ses besoins et à ses vraies envies, et on achète après avoir vérifié la matière, l’entretien et éventuellement les conditions de fabrication.